LE RETOUR

Début du voyage

Me voici revenue de Thaïlande après avoir passé un  mois à sillonner le pays de l’ouest jusqu’à l’Est en passant par le Nord. J’y ai vu de magnifiques paysages, des gens charmants et serviables (notamment dans les campagnes, hors des lieux touristiques) et j’ai mangé une cuisine excellente, aussi bien dans la rue que dans les restaurants.

L’arrivée à Bangkok a été un choc : la chaleur étouffante et la ville elle-même qui est un imbroglio de routes, périphériques, immeubles vieillots et tours modernes. Nous n’y avons fait qu’une courte étape, le temps de nous retrouver à un terminal de bus pour y attraper un bus en partance pour Kanchanaburi, à 150 km environ, à l’Ouest de Bangkok. Ce que nous avons vu de la ville, depuis mon taxi, ne nous a pas emballés.  Cependant, je pense qu’il faudrait prendre le temps de visiter les vieilles ruelles, les temples et jardins… Mais ce sera pour une prochaine visite !

 

quartier du terminal

 

quartier du terminal

 

Après 2 heures de trajet en van, nous atteignons Kanchanaburi et, avec gentillesse, le chauffeur nous dépose devant notre guest-house. Et là, c’est un ravissement : une dizaine de petits bungalows noyés dans la verdure, avec des pontons en bois, de petites terrasses et des hôtes souriants.

 

 

Le lendemain, un  couple de guides thaïlandais (parlant anglais) nous emmène découvrir le Parc National d’Erawan et ses 7 cascades se déversant les unes dans les autres, à une soixantaine de kilomètres de la ville. Par bonheur, le temps est aussi magnifique que la veille et nous pouvons prendre le temps de nous balader durant presque 3 heures, sous le couvert de grands arbres magnifiques qui nous procurent un peu de fraîcheur. Une bonne condition physique était adéquate pour suivre les sentiers tracés jusqu’à la dernière chute d’eau.

Nous n’étions pas en période touristique (saison de la mousson) si bien qu’il y avait peu de monde et avons pu ainsi bénéficier d’un panorama et d’un calme quasi parfaits.

 

 

Au retour de cette balade pédestre, nous étions attendus, dans le parc, pour un succulent repas  : poulet aux noix de cajou (plutôt épicé !!!) avec du riz bien sûr et en dessert, petites bananes, ananas tout frais et pastèques. UN DELICE !

 

Au retour, nous avons visité un des musées retraçant un épisode douloureux de Kanchanaburi durant la Seconde Guerre Mondiale :  les Japonais y prirent position et forcèrent leurs prisonniers à construire une ligne de chemin de fer pour relier la Thaïlande et la Birmanie ( Myanmar ) dans des conditions abominables. Un tronçon qui porte depuis le triste surnom de Chemin de fer de la Mort.

Un moment de cette période est connu par le célèbre film “le pont de la rivière Kwaï”. Même si ce film est une fiction, il est basé sur des faits historiques.

Quelques photos en vrac pour terminer aujourd’hui ces 2 premiers jours de voyage.

 

2 replies on “ LE RETOUR ”
  1. J’attendais avec impatience tes photos, j’espère que tu en posteras d’autres.je pense que tu es rentrée au bon moment,vu les inondations. mais dis-moi, qu’est ce que c’est comme arbre, (photo vers la cascade, deuxième en haut à gauche) cette branche/liane est magnifique,on la dirait travaillée à la main. merci pour ce partage! A bientôt

    1. En réponse à ta question, Corinne, c’est bien une liane ! Elle est étrange effectivement et il y en a beaucoup ainsi. Et comme tu le dis si bien, on croirait qu’elle a été sculptée. Toute cette nature tropicale, c’est un émerveillement pour les yeux et j’imagine que, si tu avais été à ma place, tu aurais été aussi en admiration. J’en ai encore bien d’autres à faire partager, alors à bientôt.

Laisser un commentaire