INTERLUDE

Le printemps pointe son nez

 

Après une période de froidure plus ou moins ressentie, il était vital de profiter pleinement de cette fin de semaine pour se balader tranquillement et profiter de la chaleur timide du soleil.

Dans nombre de jardins, il est aisé de se rendre compte que le froid a  méchamment sévi : beaucoup de plantes sont brûlées et ne survivront pas à ces engelures. Du pain béni pour les jardineries et pépinières qui verront leurs chiffres grimper plus fort, cette année !!!!!!

La mer, elle, n’a pas changé : elle est magnifique et présente des variations de bleu que je n’arrive pas à rendre avec mon petit appareil

 

 

Et puis c’est la rencontre avec les flamants roses qui ne sont pas encore très roses par ailleurs ( il n’y a sans doute pas encore assez d’artemias…).

Je me suis embourbée dans la vase (pauvres chaussures) pour pouvoir les photographier d’un peu plus près mais le résultat n’est pas probant. Je n’avais pas pris de pied photo et la tramontane soufflait très fort. Je réitererai plus tard dans la saison avec un matériel plus adéquat et durant une journée sans vent.

 

 

 

 

 

 

Et me voilà arrivée sur le plateau de la falaise de Leucate où les roches sont ravinées par le vent et où la vue d’ensemble est superbe

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le phare  

 

 

 

 

 

La balade se poursuit vers Port-La-Nouvelle où je rencontre un autre groupe de flamants roses, la plupart, la tête cachée sous l’aile. C’est trop beau !

 

 

Et le ciel commence à grisailler : il est temps de retrouver la bonne chaleur de la cheminée…

Laisser un commentaire